13èmes Rencontres pour que la maternelle fasse école




logo gfen maternelle

Les rencontres nationales Maternelle du GFEN auront lieu à Paris le samedi 30 janvier 2021 et questionneront le travail enseignant à l'aune de l'entrée dans le langage des jeunes enfants. Comment sortir des prescriptions technicistes et transformer le rapport à la langue ? 


13èmes rencontres nationales « Pour que la maternelle fasse école »

Samedi 30 janvier 2021, Paris

Explorer et développer le pouvoir du langage dès l'école maternelle

Ces rencontres arrivent quelques mois après une reprise inédite à la rentrée de septembre, faisant suite à ce temps suspendu de la pandémie qui a remis en question la place et la fonction de l'école et des enseignants. Des familles ont pratiqué un préceptorat averti et outillé, d'autres se sont arrimées tant bien que mal à des propositions d'activités à distance, prenant davantage conscience de l'importance de l'institution scolaire et du fait qu'enseigner est un véritable métier, qui ne peut s'improviser. Dans ce contexte où les inégalités socio-scolaires se sont amplifiées, il nous a paru impérieux à la fois de se ressaisir d'un métier qui ne peut s'enfermer dans des prescriptions technicistes et de se recentrer sur des questions vives autour de la lecture et de l'écriture.

A l'occasion de cette journée, nous vous proposons une réflexion et des pratiques sur cet enseignement complexe et ambitieux. Parler, lire, écrire, comprendre, raconter, produire de l'écrit à l'école maternelle sont des activités exigeantes pour les enfants qui y apprennent à nommer les objets du monde puis à les réfléchir, dans un échange tissant des relations aux autres et contribuant à l'édification de soi.
  • Comment construire une confiance dans le groupe classe pour créer le besoin d'apprendre ?
  • Comment faire avec les jeunes enfants pour qu'ils « s'élèvent » et réussissent ?
  • Comment mettre en partage le patrimoine culturel commun ?
  • Comment créer une dynamique dans l'apprentissage de la langue écrite, solliciter et accompagner les questionnements sur les codes de l'écrit ?
  • Comment l'école peut-elle concrètement transformer le rapport au langage et à la langue ?
  • Comment enseigner la compréhension ?
  • Comment changer les « mobiles d'agir » des enseignants ?
  • Comment penser le métier comme une construction collective où être concepteur de son activité professionnelle donne sens au métier ?
Les ateliers et les conférences permettront de mutualiser des pratiques, confronter des points de vue, se nourrir de travaux de recherche pour faire des ponts entre les choses et recréer des liens entre les gens, tout simplement.

Programme
8h30 l Accueil - Inscription

9h00 l CONFÉRENCE INTRODUCTIVE
Rapport au langage : évolution ou révolution ?
Jacques Bernardin, président du GFEN

10h00 l ATELIERS 1 À 4
1 l Commencer à écrire tout seul
Viviane Ghesquière & Corinne Ojalvo, GFEN Maternelle

2 l Lire un album « sans question »
Damien Sage, GFEN Paris

3 l Entrer dans l'écrit dès la petite section
Pascale Billerey, GFEN 25

4 l Parler/penser à travers l'activité physique
Pascale Boyer, GFEN & Claire Pontais, Centre EPS & Société

12h00 l Déjeuner - Livres et revues
(restaurants dans le quartier)

14h00 l ATELIERS 5 À 8
5 l Développer le langage et l'éveil aux langues
Agnès Mignot & Christine Clémens Corbi, GFEN secteur Langues

6 l Lire, c'est comprendre
Dominique Piveteaud, GFEN 28

7 l Culture matérielle : transformer le rapport au langage
Jacqueline Bonnard, GFEN 37

8 l Copier, ça s'apprend
Sophie Reboul, GFEN 25

16h00 l CONFERENCE DE CLÔTURE
Enseigner, un métier empêché ?
Frédéric Saujat, enseignant-chercheur, Aix-Marseille université

17h00 l FIN DES TRAVAUX


Lieu
Bourse du travail - 3 rue du château d'eau - Paris 10e (M° République)

En cas de règles sanitaires contraignantes et d'impossibilité de nous rencontrer, nous réfléchissons à l'éventualité de tenir ces rencontres à distance.


Dans la même rubrique

Lire aussi...