Cahiers de Poèmes n° 76-77 - Création et champ social "Les ateliers d'écriture : quelles dynamiques de transformation ?"

Vient de paraître

Cahiers de Poèmes N° 76-77

Création et champ social
"Les ateliers d'écriture : quelles dynamiques de transformation ?"

Actes des 10èmes rencontres internationales des ateliers d'écriture du 20 au 23 octobre 2016 à Echirolles (Isère-France)

Secteur Ecriture & Poésie du GFEN



Les ateliers d'écriture ?
 
Se   faire   plaisir,   se   découvrir,   se   retrouver,   s'évader,   se   parler   à   soi-même, s'entretenir  la  pensée,  se  plonger  dans  les  souvenirs,  l'histoire,  son  histoire,  se reconnaître, s'inventer, s'oublier, ... serait-ce à cela que s'adonnent celles et ceux qui écrivent,  serait-ce  à  cela  que  les  entraînent  celles  et  ceux  qui  animent  des  ateliers d'écriture ?

Dans le gentil "entre soi" des gens cultivés... 

Et  les  autres  ?  Ceux  qui  ne  fréquentent  pas  les  salons  littéraires,  les  marchés  de  la poésie, les fêtes du livre, les boutiques d'écriture, les ateliers installés dans le confort des  bibliothèques  ?  Ceux  qui  ne  connaissent  de  l'écriture  que  la  souffrance  du jugement,  que  l'image  dégradée  d'eux-mêmes  dans  le  miroir  orthographique  ou grammatical de leur enfance ? Ceux qui jouent innocemment avec les mots sans avoir la  pleine  conscience  que  tant  d'autres  mots  se  jouent  d'eux  ?  Ceux  qui  ont  fait  du silence ou du cri leur unique langage ?

Alors, oui, les ateliers d'écriture sont de formidables "machines" à se transformer, et par  voie  de  conséquence,  à  transformer  pour  peu  qu'ils  soient  animés,  avec  cette valeur  fondamentale  qu'est  le  pari  exigeant  de  ne  laisser  personne  sur  le  bord  du chemin, pour peu que leurs animateurs deviennent des instigateurs, comme Gracchus Babeuf en 1793, d'un vaste "complot à ciel ouvert", un complot pour l'égalité.

Yves Béal
 
Depuis  plusieurs  numéros  de  Cahiers  de Poèmes,  face  au  constat  que  les  ateliers  d'écriture  se développent  aussi  bien  sur  les  terrains  de  l'enseignement  (du  premier  degré  à  la  fac)  que  du thérapeutique, de l'alphabétisation, de l'insertion ou du loisir, des interrogations reviennent de manière  récurrente sur  le  rôle  et  les  enjeux  des  ateliers,  sur  la  dimension  émancipatrice  et transformatrice  de  l'écriture  en  atelier...  mais  aussi  sur  les  risques  d'instrumentalisation  de l'atelier d'écriture de création.
 
Ce numéro spécial, actes des 10èmes  rencontres des ateliers d'écriture, ne sera pas une réponse à ces questions qui nous travailleront certainement encore longtemps, mais une contribution à la réflexion en cours. 

Lire le sommaire

Dans la même rubrique

Lire aussi...