Education prioritaire: "la relation école-familles", une intervention de Jacques Bernardin à Besançon



Mercredi 30 septembre, Jacques Bernardin, docteur en sciences de l'éducation et président du Groupe français de l'éducation nouvelle (GFEN), a tenu une conférence sur le thème du lien avec les familles au sein des réseaux d'éducation prioritaire.

Les équipes de pilotage des seize réseaux d'éducation prioritaire de l'académie, les professeurs formateurs académiques et les corps d'inspection étaient réunis dans l'amphithéâtre du lycée Pergaud de Besançon pour écouter le conférencier et échanger avec lui.

Interroger la place de la famille dans les réseaux

Cette conférence répondait à un questionnement des cadres et enseignants : "comment nouer un lien avec les familles et favoriser la réussite des élèves dont les familles sont les plus éloignées de l'école et de ses objectifs ?" Jacques Bernardin introduit son propos en parlant de la distance adéquate à l'école.

Le président du GFEN, à partir d'exemples concrets et de références issues de la recherche, a montré les obstacles qui s'immiscent dans la communication avec les familles. Sans minimiser les difficultés, il définit l'équilibre à construire dans un partage des rôles, insiste sur la nécessité de fixer les objectifs et les moyens permettant de réduire l'écart entre l'univers familial et le cadre scolaire.

Impliquer davantage les parents au sein de l'école

Les actions des familles, comme participer au conseil d'école, accompagner les sorties et les visites, assister aux réunions, ne sont pas suffisantes pour établir un rapport vivant avec la scolarité de l'enfant. Au delà du rapport à l'école, ce qui est interrogé est le rapport aux savoirs. Le conférencier souligne la multiplicité des processus en action : l'appui scolaire, les repères identitaires qui fondent la construction de l'image de soi, les modèles et contre-modèles familiaux, l'incitation, le sens donné à l'école...

Dans la même rubrique

Lire aussi...