Le lycée autogéré de Paris attaqué par des individus d'extrême droite


Nous tenons à affirmer notre soutien à l'équipe enseignante et aux élèves du Lycée ainsi que notre solidarité avec votre projet pédagogique ambitieux et courageux marqué par les valeurs de l'émancipation. Les actes de violence commis par des personnes appartenant à des mouvements d'extrême droite sont intolérables, et la lutte contre ces idéologies obscurantistes et leurs manifestations reste pour nous tous une priorité de l'éducation nouvelle.

Communiqué de presse

Le lycée autogéré de Paris de nouveau attaqué par des individus d'extrême droite

Ce vendredi 16 mars, vers 17 heures, le lycée autogéré de Paris a été attaqué par une dizaine d'individus se réclamant du GUD (Groupe Union Défense). Ces individus, dont certains étaient armés de barres de fer, sont rentrés dans le jardin de l'établissement ; ils ont alors effectué des saluts nazis, proféré des insultes (homophobes et autres) à l'encontre des élèves et des professeurs, jeté des projectiles cassant une fenêtre et agressé deux élèves qui seront légèrement blessées. L'établissement a porté plainte et l'institution judiciaire est saisie.

Les insultes et les slogans criés ne laissent aucun doute quant à la volonté de ces individus de s'en prendre au Lycée autogéré pour ce qu'il représente: un espace de liberté et d'émancipation dans le vivre ensemble. Cette attaque s'inscrit dans un long historique d'agressions fascistes à notre encontre : des élèves et des professeurs de notre établissement avaient déjà été violemment passés à tabac à plusieurs reprises les dernières années et, plus récemment, le 8 décembre 2017 des militants d'extrême droite avaient tenté de s'introduire violemment dans notre établissement.

Ces agressions, aussi imbéciles que violentes, ne font que renforcer nos valeurs humaines, pédagogiques et politiques.

Les membres du lycée autogéré de Paris


Dans la même rubrique

Lire aussi...