Gardons-nous du tout numérique, stopcovid l'appli de trop !

Dans la crise que nous traversons, si les enjeux sanitaires, sociaux et économiques sont à l'épicentre, les outils numériques sont souvent en première ligne et nous mettent en contradiction sur plusieurs points. L'ampleur des usages numériques ne peut occulter les limites de ces outils.

Les outils numériques accroissent les inégalités sociales et ne peuvent remplacer l'école

La fermeture des écoles et des lieux de formation a vu la mise en place de dispositifs d'apprentissage en ligne, via internet, pour permettre une continuité scolaire et éducative, l'école à la maison ou la formation à distance. Certains s'en sont emparés avec enthousiasme, en appui sur des discours technophiles, relayés par des plateformes commerciales très intéressées financièrement. Mais la réalité a mis aussi en lumière les limites de l'immédiateté du « tout numérique ». La machine ne peut remplacer les interactions sociales. Les contenus en ligne doivent être pensés dans des scénarios pédagogiques intégrant de la coopération, de l'alternance de situations cognitives différentes. Les inégalités sociales face à l'information et aux connaissances ont explosé : inégalités d'équipement ou d'accès au réseau, mais aussi différences dans la disponibilité et la capacité des parents à accompagner leurs enfants, du fait de leurs propres conceptions des activités scolaires et des activités numériques. [...]

Lire la suite sur le site des Ceméa

Dans la même rubrique

Lire aussi...