Université de printemps du SNUipp 58, 29-30 mai, conférence de Sylvie Chevillard


Université de printemps du SNuipp 58

Lundi 29 et mardi 30 mai 2017, Nevers

Conférence de Sylvie Chevillard :

"Osez tâtonner, se tromper, expérimenter à l'école maternelle : Pourquoi ? Comment ?"

Lundi 29 mai

Sylvie Chevillard est enseignante formatrice, membre du GFEN 45

Présentation de la conférence :

Les nouveaux programmes 2015 développent un chapitre complet sur la question des manipulations, expérimentations,  interrogent la place du jeu à l'école maternelle, donnant ainsi  la possibilité de s'appuyer sur le développement des enfants pour les amener à  faire des apprentissages, puisque l'école, c'est fait pour apprendre.
APPRENDRE en jouant permet aux enfants de prendre la mesure de ce lieu étrange qu'est l'école, et de ce qu'ils viennent y faire.
APPRENDRE en réfléchissant, en résolvant des problèmes va traduire l'activité mentale par une prise de risque, et c'est par lui-même que l'enfant va résoudre le problème.
APPRENDRE en s'exerçant, en s'entraînant, va affiner la construction de l'apprentissage et le rendre plus efficace.
APPRENDRE en se remémorant, en mémorisant. Il y a là pour nous une importance capitale de l'école maternelle. Les enfants que nous accueillons ont tous, dans leur expérience avant et hors école, mémorisé des manières de parler, de dire, complètement différentes suivant leur  milieu. Il y a ceux qui  « parlent comme des livres » et ceux que l'on ne comprend pas, qui  devront  mémoriser d'autres manières de dire. Mémoriser n'est pas seulement une question d'entraînement et de répétition.

Université de printemps du SNUipp :

Deux journées de réflexions, d'échanges et de débats sur le métier et sur l'école entre enseignants,chercheurs et spécialistes de l'éducation.  Ouvertes à tous adhérents ou non.
En savoir plus

Dans la même rubrique

Lire aussi...