L'Education bien commun : une autre façon de penser l'école ? 11 janvier, Paris

L'Education bien commun : une autre façon de penser l'école ?

JEUDI 11 JANVIER 2024 DE 18H30 À 21H30
à l'Académie du Climat, 2 Place Baudoyer, 75004 Paris

Session organisée et animée par Jean Pascal Derumier (UBC), Stéphanie Sellem (CNNR groupe éducation), Joëlle Cordesse (GFEN) et Chantal Pagot, Dominique Acker, Joël Xavier, Edith Pon, membres du groupe CNNR éducation.

L'Université du bien commun à Paris, en partenariat avec le Conseil national de la nouvelle résistance, vous invite à une nouvelle session sur l'éducation bien commun. Nous avons ouvert en 2023 un cycle de réflexion autour de cette thématique en nous inscrivant dans un format de recherche collaborative et dialogique. Ce nouvel atelier s'inscrit dans la continuité d'un premier organisé le jeudi 11 mai 2023, et de l'intervention de Philippe Meirieu du 13 novembre dernier, qui s'est exprimé sur ce sujet dans le cadre de la présentation de son livre, co-écrit avec Abdennour Bidar, Grandir en humanité (Autrement, 2022).
Il est ressorti de nos premiers échanges que les enjeux et les processus d'éducation, en lien avec la problématique du climat, se jouaient dans la société tout entière et ne pouvaient pas être portés uniquement par l'école. Le premier atelier a aussi mis l'accent sur des valeurs de coopération, d'entraide, d'actions collectives, de justice sociale, comme fils rouges d'une finalité éducative partagée. Si nous voulons faire de l'éducation un bien commun, tout en laissant à l'école un rôle central, il nous faut explorer la possibilité de former en local un collectif cohérent au service des enjeux «locaux et globaux» de l'éducation. Cela implique de concevoir la politique d'éducation en accord et en articulation avec l'ensemble de la communauté éducative élargie (parents, éducation populaire, animateurs d'activités périscolaires). Elle peut aussi se penser avec les autres acteurs territoriaux et s'inscrire dans les singularités du territoire (culture, espaces naturels, biens communs ou autres). Comme le dit un proverbe africain, « il faut tout un village pour former un enfant ». Mais pour que cela fonctionne, il faut que tout le village soit d'accord avec le projet éducatif. Or, on sait qu'il n'y a pas forcément de cohérence entre les savoirs enseignés à l'école et les savoirs transmis en dehors de ses murs.
Ce second atelier nous amène à nous poser la question suivante : comment faire vivre la responsabilité partagée de l'école à l'aune des défis sociounicode2utf8(0x2011e)nvironnementaux du XXIème siècle ? Ensemble, nous poursuivrons donc notre réflexion à partir d'interventions d'invités, de nos partages d'expériences, de la diversité de nos savoirs, de nos vécus. Et cela en ne perdant pas de vue que la question de l'école est avant tout une question politique et doit être traitée comme telle.

LES INTERVENANT.E.S :

Claire Herber-Suffrin a été institutrice durant 15 ans et est devenue une des chevilles ouvrières du Mouvement des réseaux d'échange réciproque de savoirs (MRERS), lancé en 1987 à l'initiative de 25 réseaux ; mouvement qu'elle continue à porter aujourd'hui.
Gérard Delbet enseignant retraité de l'école Vitruve, écrivain, auteur de Ecole Vitruve, territoire éducatif (in : Spécificités 2019/1, n° 12)
Philippe Meirieu est l'une des grandes voix du débat public sur l'éducation en France. Professeur des universités émérite en sciences de l'éducation, il a grandement contribué à diffuser en France les principes pédagogiques issus de l'éducation nouvelle.
Angela Barthes est professeure des universités en sciences de l'éducation et de la formation à l'Université d'Aix Marseille, spécialisée dans le domaine des éducations environnementales et du développement des territoires.
Pierre Leroy est un militant écologiste. Il a été maire de Puy-Saint-André durant deux mandats. Aujourd'hui, il est (notamment) Président du Pays Grand Briançonnais et vice-président de la communauté de communes du Briançonnais.

PROGRAMME

18h10 – Accueil des participants
18h30 – Ouverture de la session par l'UBC
18h40 – Retour sur des récits issus de la première session
19h00 – Le Mouvement des réseaux d'échange réciproque des savoirs, par Claire Herberunicode2utf8(0x2011)Suffrin ;
l'expérience de l'école Vitruve, par Gérard Delbet ;
L'éducation au prisme des communs,
par Philippe Meirieu ; Education au politique,
par Angela Barthes ; Education et enjeux territoriaux
par Pierre Leroy.
19h45– Travaux en sous-groupes autour de la thématique « comment fait-on vivre concrètement la responsabilité partagée de l'éducation avec l'école au centre ? »
20h30– Retour en grand groupe pour partage de réflexion et débats
21h30– Fin de l'atelier

Dans la même rubrique

Lire aussi...